• Ça y est, on rentre dans le vif du sujet en ce qui concerne le tri.

    1 - je prends plusieurs grosses brassées de pièces (cinq ou six), que je mets dans une boite en plastique;

    je choisis de faire trois tris, que j'estime faciles à repérer visuellement dans le tas de pièces :

    - les cadres des tableaux (qui sont très nombreux)

    - les peintures (les tableaux à proprement parler)

    - d'autres éléments faciles à repérer, de gauche à droite :

     * les bords droits

     * les pièces blanches

     * les éléments de la bibliothèque

     * les ronds dorés

     * les arabesques couleur or

     * les bicolores vert-blanc

     * les bicolores gris-blanc

    Pour faire ce tri en trois parties, ça va très vite : dans ma tête je décide de trier les cadres que je mets dans ma main gauche ; une fois la main pleine, je la vide dans ma boite de glace. En général, ensuite je switche sur un autre tri (peintures par exemple) ; je brasse souvent les pièces pour faire ressortir ce que je recherche. 

    J'ai calculé que je trie environ 1000 pièces par heure.

    Voici quelques photos des boites de tri :

    Poursuite du tri - premières pièces posées

    la boite de tri des cadres (gauche) et des peintures (droite)

    Pour les cadres il y a des milliers et des milliers de pièces, qui se ressemblent toutes, mais qui sont toutes différentes. Il va falloir faire un sous-tri, mais on verra plus tard...

     

    Poursuite du tri - premières pièces posées

    des tris moins gros : les blancs (dessus) et la bibliothèque (dessous)

    Il est difficile de quantifier les blancs (ils sont quand même très nombreux), mais la bibliothèque fait environ 8000 pièces à elle toute seule !

     

    Ensuite des petits tris (moins de 1000 pièces chacun) :

    Poursuite du tri - premières pièces posées

    les droits (à gauche), les verts (devant), les arabesques vertes...

    Les petits tris seront sans doute très nombreux... Mais quand on sélectionne quelques tris caractéristiques, cela devrait être très facile de faire les poses de pièces...

    Poursuite du tri - premières pièces posées

    les premières pièces posées, la plante verte en bas à droite

    Je pense que les deux plantes vertes représentent environ 800 pièces à elles deux. Ces verts sont faciles à voir, c'est pour cela que je les ai choisis. Pour l'instant je fais la pose "brutale" et j'ai placé 116 pièces.

    Dans un deuxième temps, je vais essayer une nouvelle technique, on verra si c'est efficace :

    - je prends une planche 2 (vierge) sur laquelle je place les petits assemblages verts (il y en a une quinzaine). Ensuite je prends les pièces de la planche 1 (celle de la photo ci-dessus) une par une et j'essaye de la placer sur les quinze petits assemblages. Soit je trouve et dans ce cas c'est réussi, soit je ne trouve rien et dans ce cas, j'essaye de les classer avec méthode (par teintes de verts, par sens, par couleur (avec du blanc ou sans blanc), parce que je me rends bien compte que mon rangement n'est pas très méthodique (voir la photo ci-dessus) !

     

    Ce soir, depuis le début, j'ai travaillé 27 heures et j'ai placé 116 pièces (fin semaine 2) 

     


    3 commentaires
  • Avant de commencer un gros puzzle, il faut se préparer : les gens pensent souvent qu'il faut beaucoup de place pour faire un puzzle de 8,64 m sur 2,04 m (chacun des 27 tableaux mesurant 96 cm sur 68 cm). Il faut surtout de la jugeotte, car je n'habite pas dans un 600 m2 place Vendôme !

    Préparation et commencement du puzzle

    Mon domaine de travail dans mon garage prend environ 6 m2 de place : 3 mètres en longueur et 2 en largeur : c'est plus petit qu'une chambre ! Bon c'est un peu mal rangé, mais j'ai été très pris ces derniers temps, et je rangerai plus tard, promis !

    Parlons donc un peu de logistique :

    Je reprends la méthode utilisée pour le 48000 pièces : chaque tableau de 2000 pièces est placé sur une planche convenablement découpée (au moins 5 centimètres de gras en haut, à droite, à gauche et en bas) : il faut donc 27 planches de (au minimum) 1,1 m sur 0,8 m.

    Préparation et commencement du puzzle

    quelques planches du 48 000, empilées les unes sur les autres

     

    Je dois en acheter deux autres : une pour faire les tableaux 25, 26 et 27, une pour créer des petites planches de tri.

    Ensuite, je place deux bureaux de taille normale côte à côte et des grosses armoires solides sur lesquelles je stocke mes planches et mes boites de tri (voir photo ci-dessus). Comme j'ai un nombre impair de planches, je place 14 planches sur le bureau de gauche et 13 sur le bureau de droite. Pour passer d'un puzzle à l'autre, je déplace mes planches du bureau aux armoires et réciproquement.

    Le puzzle sera placé dans mon (double) garage ; je travaille dedans été comme hiver et je m'habille en conséquence : en hiver je porte des chaussons, grosses chaussettes, survet' et veste avec capuche ; je porte une polaire si besoin ; en été c'est plus simple : T-shirt, short et pieds nus !

     

    Pour faire un puzzle, il faut trier et encore trier. Il faut des contenants, énormément de contenants ; j'utilise :

    - des boites de lait maternisé (j'en ai une bonne cinquantaine : merci Fanny et Sofyan !) ; ces boites, je les numérote de 1 à 27 et je sais d'expérience qu'elles peuvent contenir environ 1000 pièces

    - des boites de glace type carte d'or (le bon prétexte pour en acheter... et en manger !!)

    - des bouteilles d'eau, dont on a coupé la partie supérieure (ne pas oublier de sécher les bouteilles, les pièces de puzzle et l'eau ne font pas bon ménage) - des couvercles des ramettes de papier du boulot : chers collègues, vous savez pourquoi je récupère dès que je peux ces fameux couvercles !

    - des grosses boites en plastique pour les tris de plusieurs milliers de pièces (pour le puzzle ce sera les cadres et les peintures elles-mêmes)

    Préparation et commencement du puzzle

    Je place tous ces contenants dans les armoires et ça, ça prend beaucoup de place !

    Autre chose : quand j'ai reçu le puzzle, j'avais en plus des pièces, un dessin général représentant l'intégralité du puzzle (en petit, mais suffisamment bien fait pour voir quelques détails) et une feuille par tableau qui permet de voir les détails (ces feuilles sont numérotées de 1 à 27).

    Préparation et commencement du puzzle

     

    Maintenant, il faut un peu réfléchir pour savoir comment aborder le monstre :

    Par exemple, quand on fait un 1000 pièces, on fait déjà le bord (qui représente environ 10 % du puzzle), ensuite on attaque les pièces "faciles" : le ciel, la maison, la voiture, le tigre...

    Pour un 54000, cela ne marche pas ; faisons un petit calcul pour compter le nombre de pièces qui forment le bord (les pièces droites) :

    - chaque "tableau" (on parlera de tableau dans le futur de ce blog) de 2000 pièces, fait 50 x 40 pièces

    - le puzzle est constitué de 9 x 3 tableaux

    - dans le sens de la longueur : on a donc 9 tableaux x 50 pièces x 2 (haut + bas) = 900 pièces droites (D comme droite)

    - dans le sens de la hauteur : 3 tableaux x 40 pièces x 2 (droite + gauche) = 240 (dans ce calcul, il faut soustraire 2 pièces dans la colonne de gauche et 2 pièces dans la colonne de droite car on les a déjà comptées dans la partie "longueur" : on ne peut pas compter les coins deux fois !!)

    Le nombre de pièces droites (D) est donc D=900+240-4 = 1136 pièces

    Cela représente 2,1 % des 54000 pièces (soit 5 fois moins qu'un puzzle normal).

     

    Ensuite, il faut apprendre à se repérer dans ce puzzle ; je nomme de 1 à 27 les puzzles en partant (arbitrairement) du puzzle en haut à gauche que j'appelle 1 au puzzle en bas à droite (avec le gros fauteuil blanc) que j'appelle 27. Donc La Joconde sera le 2, les noces de Cana le 8, le radeau de la méduse le 13, le garçon en vert et la fille en rose le 21. Il va falloir que j'apprenne tout ça par cœur. Pourquoi ? Parce que quand je vais trier les bleus du 16 (Van Gogh), je ne vais pas passer mon temps à compter sur ma représentation du puzzle que le tableau avec les bleus de Van Gogh c'est le 16. Il faudra que ça dépote rapidos... 

     

    Il faut donc trier intelligemment et analyser comment trier ; je vois plusieurs groupes :

    Tout d'abord ceux qui seront faciles à placer dans les boites numérotées de 1 à 27 :

    A - la bibliothèque (... 8000 pièces quand même !) : boites 17-18-26-27 (non compris les fauteuils)

    B - les 7 personnages (habits, cheveux, visages, etc...) et les trois chats : boites 19-20-21-22-23-24

    C - les deux plantes (boites 19 et 20 : on doit pouvoir différencier les deux plantes : on verra bien)

    D - les objets en bois (table, fauteuils,...) et autres (valises, la statue) : boites 19-25-26-27

    E - la partie inférieure du mur, avec les motifs géométriques : boites 19-20-21-22-23-24-25

    F - certaines pièces des tableaux très spécifiques : exemple le 16 pour Van Gogh (facile on connait ce numéro maintenant !) ou le 20 et le tableau très coloré (à gauche du garçon), ou encore le 4 (droite), le 12 (estampe japonaise), le rouge du 9...

    Préparation et commencement du puzzle

    Les premières boites de tri

     

     

    Ensuite ceux qu'il ne sera pas possible de placer dans des boites

    G - les pièces D (les droites)

    H - les cadres des tableaux : ils sont tous différents, mais très semblables : difficiles a priori et donc non prioritaires pour l'instant

    I - le blanc entre les tableaux : même remarque que pour les cadres.

     Ces pièces seront classées dans des boites à part et il est fort probable que je placerai ces pièces à la fin.

     

    Concrètement, je vais essayer de ne pas trop travailler chaque soir : pas plus de 1h30 chaque jour ! Pour faire le tri, je peux me placer dans la salle de séjour et regarder la télé ou écouter de la musique au casque. Je prends quelques poignées de pièces non triées et je place les pièces dans des boites de glace selon le schéma énoncé ci-dessus. Je prends 7 boites de glace : une pour A, une pour B/C/D, une pour E, une pour F, une pour G, une pour H, une pour I

    Une fois la journée de tri terminée, je transfère le tri dans les bonnes boites en faisant attention à ne pas me tromper de boite (ça m'est arrivé plusieurs fois pendant le 48000).

    Si je peux placer quelques pièces, je ne m'en prive pas, c'est toujours bon pour le moral !

    Globalement quand une boite de lait devient trop pleine, je cherche à placer le maximum de pièces et je fais surtout le week end quand j'ai plus de temps.

    Voici ma stratégie de départ : c'est théorique et il y aura sûrement des changements de plan : soit parce que j'ai été un peu trop optimiste (et il faudra que je sois plus réaliste) soit parce que j'ai été trop pessimiste (et je pourrais faire plus). J'espère que les pièces seront plus simples à placer que pour le 48000 dans lequel nombre de pièces étaient mal placées car trop ressemblantes avec d'autres !

    Souvent quand on fait un tri, il y a les pièces faciles mais surtout les difficiles que l'on ne sait pas placer (quelle boite ?) : on a donc une "poubelle" de pièces qu'on triera "plus tard" ; pour le 48000, ma poubelle faisait plus de 10000 pièces, mais je les ai toutes placées !

     

     

    Pour finir, on peut s'amuser à ajouter de la difficulté et essayer de le finir sans se faire aider par les photos des différents tableaux !

     

     


    2 commentaires
  • Je commence le 1er janvier 2022 le puzzle de 54000 pièces acheté il y a quelques mois, que j'aimerais finir le 31 décembre 2023, soit 730 jours (2 ans) de travail : cela représente environ 75 pièces par jour en moyenne, ce qui reste jouable... mais pas si facile à tenir que ça : il y a les vacances, les jours où je suis en déplacement, les jours où j'ai d'autres activités (repas de famille par exemple)...

    Je ne suis pas un néophyte en ce qui concerne les grands puzzles : depuis que je suis adulte, j'ai fait un 3000 pièces (2001), un 5000 pièces (2003), un 13200 pièces (environ 2007), un 24000 pièces (2013?) et un 48000 pièces (commencé avant la coupe du monde 2018, arrêté ensuite et repris en mars 2020 au début du premier confinement et fini le 11 décembre 2021. Il y a seulement un puzzle de 32000 pièces que j'ai renoncé à faire (qui représentait une œuvre de Keith Haring, le célèbre artiste new-yorkais mort du sida dans les années 80). Bêtement, je l'ai jeté à la poubelle (ce qui est quand même stupide, vu le prix !).

    Présentation et mélange

    La vie - 24000 pièces

    Ces deux puzzles (le 48000 pièces et le 54000 pièces) ont la même structure : ils sont construits par tableaux de 2000 pièces :

    24 tableaux de 2000 pour le 48000 (8 tableaux par rangée sur trois hauteurs)

    27 tableaux de 2000 pour le 54000 (9 tableaux par rangée sur trois hauteurs)

     

    Le 48000 représente 24 lieux emblématiques du monde (Tour Eiffel et Mont St Michel pour la France par exemple mais aussi le Taj Mahal, un temple japonais, une cathédrale russe...) et tous les monuments étaient beaux à contempler (mais souvent difficiles à faire) !

    Présentation et mélange

    le puzzle dans sa globalité (7,68 m sur 2,04 m)

     

    Présentation et mélange

    un extrait d'un des 24 paysages, le Canada (96 cm sur 68 cm)

    Pour le 54000, on change de registre, mais on garde le principe : cette fois-ci, il s'agit de 27 tableaux qui représentent des œuvres majeures de peinture : la joconde, Klimt, Bruegel (l'ancien, celui que je préfère), Bosch, Van Gogh,...

     

    Présentation et mélange

    le 54000 pièces : 8,64 m sur 2,04 m !!

     

    Analysons maintenant les plus et les moins du 48000 pièces :

    - les plus : qualité des photos représentant les monuments, difficulté assez élevée

    - les moins : j'ai pas trop aimé les points blancs sur le pourtour des tableaux 

     

    Le 54000 ne semble pas avoir les mêmes défauts du 48000 : à l'analyse (de près) des pièces, les découpes semblent bonnes et les pièces ne sont majoritairement pas abimées.

     

    Le 17 décembre, j'ai décidé de mélanger les pièces : 

    J'ai mis 5 paquets de pièces (de 2000 pièces) dans une boite en plastique (donc 10000 pièces) : j'ai bien mélangé à chaque fois que j'introduisais un nouveau paquet

    J'ai fait cela avec les trois boîtes en plastique que je possède (cela fait donc 30000 pièces mélangées)

    Présentation et mélange

     

    Pour les 24000 pièces restantes, j'ai tout mélangé directement dans le grand bac en bois qui est sensé accueillir les 54000 pièces. J'ai mélangé longtemps mais doucement les 24000 pièces pour ne pas les abîmer (elles sont quand même fragiles !).

    Présentation et mélange

     

    Ensuite j'ai introduit un à un le contenu des trois boîtes en plastique en mélangeant à chaque fois. Tout ce travail a pris environ 30 minutes.

    Présentation et mélange

     

    Maintenant je suis fin prêt pour le 1er janvier. Je vais préparer le fichier excel qui va m'aider à compter le nombre de pièces placées. Quand on fait un 1000 pièces, on s'en fout un peu du nombre de pièces placées : visuellement, on voit grosso modo où on en est (la moitié, le quart, les deux-tiers...) : pour un 54000 pièces, c'est quasi impossible !

     


    1 commentaire
  • ce blog sera consacré aux puzzles


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires